Centenaire en hélicoptère.

 

Le dimanche 6 mars 2005, le 100e anniversaire de Maria Fiems fut fêté d'une façon très spéciale avec la famille, les amis et les personnalités. A 9 heure 30, il y a eu la célébration eucharistique en l'église du bon berger de Torhout, suivie d'une réception dans l'après-midi dans la salle de fête "Boogaerde" à Kortemarck. Le trajet fut très particulier, car Maria s'est déplacée pour la première fois de sa vie, en hélicoptère. Cent ans et en l'air! Ce fut une complète aventure, vu que normalement Maria se déplace avec son vélo. Une délicieuse aventure qui a scintillé dans les yeux de la centenaire paraissant allègre et fraîche. Ils ont tous eu peur que le décollage et l'atterrissage m'effrayent, mais c'est exagéré, raconte Maria. Tu ne sens rien. Avoir cent ans, n'a rien de si particulier, les jours passent et soudain arrive le jour où tu as cent ans. En vérité, tu ne remarques rien …

 

 

FIEMS, le sexe fort.

 

La famille FIEMS est sans doute la famille la plus coriace de la région de Bruges. Maria est née le 2 mars 1905 à Schaarkske, un hameau de Torhout. Ses parents, Camiel Fiems et Augusta Moenaert  ont étés de simples agriculteurs. Ils ont eus dix enfants dont deux sont morts jeunes (Léon 20 mois, Elsa 5 ans). En ce temps-là, tous les enfants sont nés à la maison. Plus tard, il y a encore eus trois décès (Gabrielle en 1944, Margriet en 1978 et Omer en 1997). Camiel et Augusta ont déménagés en 1946 de Schaakske vers la maison de Zwevelzelstraat où la centenaire habite maintenant. En 1971, Marie a vécu ensemble avec sa sœur célibataire, Margriet. Cette dernière fut tuée dans un accident en 1978 en traversant la rue. Maintenant, nous sommes encore cinq. Les frères et sœurs de Maria sont très âgés, mais tous très énergique. Le frère aîné est Marcel et a 94 ans, veuf, a 3 enfants, 10 petits-enfants, … Il y a le frère cadet, Georges a 88 ans, a 7 enfants, 8 petits-enfants, … Là, assis entre les deux, René qui a 90 ans, veuf, a 7 enfants, 15 petits-enfants, … Et Maria ainsi que Zoë qui a déjà 96 ans, veuve habite en Wallonie (Hainaut), a 5 enfants, 13 petits-enfants, … Maria s'est mariée le 9 septembre 1933 avec Maurice Bruynooghe, originaire de "Smidse", actuellement au coin de Bakvoordestraat et Ieperse Herweg. Ils ont eus quatre enfants: Agnès (70), Rosa (décédée en 2003), Gérard (68) et Lena (61). Maurice est mort le 6 janvier 1962. Il allait sur 61 ans. Maria a actuellement 15 petits-enfants et 22 arrière-petits-enfants. Ils se trouvent sur la photo de l'arbre généalogique géant que Marie a obtenu en cadeau pour son 100e anniversaire.

 

 

 

 

La vie de Maria Fiems.

 

Depuis notre mariage, nous avons continué à habiter Schaarkske, dit Maria. A ce moment là, ce n'était presque entièrement que de la terre. Nous avons habité une petite ferme à la rue de Gits, mais appelée maintenant Bakvoordestraat. Nous avions des vaches, des porcs, des poulets et quatre hectares de terre. Dans les premières années nous avons habité sans électricité. Nous avons du nous débrouiller pour l'éclairage avec une lampe à pétrole. C'est seulement en 1938 que notre maison fut raccordée à l'électricité. Tout le travail était manuel, les pommes de terre, retourner et sarcler la terre, les bêtes à nourrir et ainsi de suite. Les dernières années, nous avons surtout cultivé les pommes de terre et le seigle, ainsi pour la paille. Maria perdit son mari en 1962. De 1971 à 1978, sa sœur Margriet a vécut avec elle. Et depuis, elle habite toute seule, arrange son propre ménage et chaque soir prépare la bouillie de babeure. Jusqu'à mes 95 ans, j'ai conduit une voiture et puis j'ai été désapprouvée. Conduire avec une petite "Daf automatique", c'est simple. Une pédale pour donner des gaz et une pédale pour s'arrêter. Jusqu'à l'an dernier, je cuisais ma popote, mais maintenant, c'est le CPAS qui apporte les repas chaud chaque jour, sauf le dimanche. Maria a des problèmes avec une maladie de vieillesse: elle est dur d'oreille. Pour le reste, elle ne parait pas avoir 100 ans, mais 70. Elle lit le journal, chaque mercredi va à bicyclette vers le marché et fait presque tout ses messages elle-même. Chaque mardi et mercredi, elle va jouer aux cartes: chez des connaissances et dans un club du quartier "le bon berger". Le premier et troisième jeudi du mois, également aux cartes au centre KGB. Elle joue très bien la manille. Elle va à vélo partout, cela tient les articulations souples. Depuis lors, sa vieille télévision a été usée. Maria a voulu une nouvelle, mais sans télécommande. Je trouve beau "Famille" et "la roue de la fortune", car je trouve la plupart des programmes fort ennuyeux. De l'ennuie, je tombe alors dans le sommeil, dit-elle. Je suis levée chaque matin pour 6 heures 30 et je vais dormir pour 21 heures. Maria fait aussi du travail manuel: coud des dentelles bruxelloises, un travail de précision. En mai, elle va annuellement pour une semaine de voyage avec KGB: vers Heer-sur-Meuse, vers Zandhoven, ... Nous nous promenons et jouons beaucoup aux cartes, dit-elle. J'ai un canari et deux poulets, mais quand je suis partie une semaine, il n'y a pas de problème. C'est mon frère Marcel qui habite à côté qui surveille alors les animaux. La petite cage du canari de Maria fut fabriquée artisanalement en brillant et est de ses parents. Cela a été fait en 1902, trois ans avant ma naissance par mon père, Camiel. Maria est décédée chez elle le 7 novembre 2010 à l'âge de 105 ans !!!

 

Voir Famille Fiems 2